Question:
Comment cassez-vous les amas de cellules lors du passage?
Rob O'Callahan
2011-12-22 07:55:37 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je travaille avec des cellules HepG2, et elles aiment vraiment former des amas. Pipeter de haut en bas dans TrypLE ne semble pas être très efficace pour les briser.

Rob: Google peut-il répondre à cette question? Si c'est possible, revenez et postez une réponse à votre question. Voici un indice: http://hepg2.com/index.html
Trois réponses:
#1
+5
Jeremy
2012-01-17 09:40:10 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je trouve que je ne reçois des amas (avec HeLa et des types de cellules similaires) que si je les laisse trop longtemps dans Tryple. En général, je les laisse à température ambiante (pas chaude) Tryple pendant ~ 8 minutes, puis j'incline le plat, le couvercle, de sorte que je puisse voir le "lustre" des cellules sur le plat (cela se produit dans le capot, bien sûr ). Ensuite, je souffle l'éclat avec Tryple à l'aide d'une pipette de 1000ul, qui désadhère les cellules. Celles-ci sont généralement beaucoup moins groupées que si je laisse le Tryple désadhérer les cellules.

#2
+3
kasia
2012-01-15 19:52:12 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Dans certains protocoles de mise en place de cultures primaires (par exemple à partir de moelle osseuse de souris ou d'endomètre de rat), il y a une étape qui nécessite de pousser la suspension cellulaire à travers une grande aiguille pour se débarrasser des grumeaux. Bien sûr, cela comporte un risque élevé d'endommager les cellules, donc parfois la collagénase est utilisée à la place.

Il peut également être utile de laver vos cellules avec du PBS sans ions avant de passer et d'utiliser les tripsin avec EDTA. Cela devrait éliminer au moins un peu de calcium de la plaque, de sorte que l'action des protéines d'adhésion serait inhibée.

#3
+3
Valentinos
2012-02-17 21:28:23 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Les amas de cellules qui ne se dissocient pas avec un pipetage rigoureux pourraient très bien être causés par de l'ADN libre dans votre suspension cellulaire (c'est-à-dire si vous avez trypsinisé pendant trop longtemps). L'ADN libre attire les cellules qui se lient en formant des amas.

Deux façons possibles de se débarrasser de ces amas:

  1. Centrifuger votre suspension cellulaire à 5000 tr / min pendant 2 minutes avec accélération activée (en 4) et frein (en 3) permettant ainsi la précipitation de molécules plus lourdes. Aspirer ensuite ~ 0,5 ml du haut de la suspension et transférer dans un nouveau flacon. Répétez si nécessaire.
  2. Utilisez DNAse à des concentrations de 20 à 100 µg / ml (concentration résultant d'un usage personnel) tant que vous n'aurez pas l'intention de réaliser des expériences liées à l'ADN.

Vous pouvez toujours revenir en arrière et acheter une nouvelle ampoule de la lignée cellulaire que vous voulez sans grumeaux :)



Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...